LIVRE/ROMAN: Tant de gens espèrent être aimés et beaucoup ne sont que mariés de Carmen Toudonou

L’écrivaine béninoise Carmen Toudonou vient de publier un roman intitulé: Tant de gens espèrent être aimés et beaucoup ne sont que mariés. Cet ouvrage dont la présentation au public béninois a eu lieu en mai aux éditions Vénus d’Ébène de Cotonou, au Bénin, est son deuxième roman après celui paru en 2014 et intitulé: Presqu’une vie.

 

En 118 pages, le roman Tant de gens espèrent être aimés et beaucoup ne sont que mariés raconte l’histoire d’une jeune avocate, Stana, embarquée, par les concours de circonstance, dans une relation d’amour improbable avec un truand. Cette œuvre est prétexte pour la romancière, pour questionner l’une des principales institutions de nos sociétés : le mariage. L’héroïne, et la romancière avec elle, se pose la question préjudicielle : pourquoi se marie-t-on ?

Le roman est donc une réflexion sur un déterminisme humain particulier : le déterminisme féminin. Dans une langue tour à tour drôle, philosophique et psychologique, politique voire historique, Carmen Toudonou convoque des questionnements universels dont la place du paraître dans le bien-être conjugal, le bien-fondé de la peine de mort, le sens de la Justice, la transcendance de l’amour, les collusions entre politiques et « sociétés civiles » et bien d’autres problématiques.

Carmen Toudonou est née au Bénin au début des années 80. Elle écrit depuis le lycée, et a, à son actif, six titres déjà publiés. Il s’agit de :

  • Presqu’une vie, roman, 2014, Plume Soleil
  • Noire Vénus, poésie, 2015, Flamboyant
  • Le vert, le rouge et le noir, 2017, essai, Vénus d’Ébène
  • Le lionceau et le papillon, conte, 2018, Vénus d’Ébène
  • Carmen Fifonsi Aboki (CFA), nouvelles, 2018, Vénus d’Ébène.

Il faut noter que Le vert, le rouge et le noir est republié aux Editions universitaires européennes, sous le titre Des grades et des couleurs. Le recueil de nouvelles CFA est aussi republié chez BoD éditeur en Allemagne 2018 pour permettre sa disponibilité en ligne pour les lecteurs hors du Bénin.

Son recueil de nouvelles Carmen Fifonsi Aboki (CFA) est nominé au Prix Ahmadou Kourouma 2019. Il s’agit d’un prix créé depuis 2004 par le salon africain de Genève, pour récompenser un écrivain africain.

Carmen Toudonou développe de nombreuses activités autour de la transmission de sa passion du livre aux plus jeunes, dont entre autres, le concours Miss Littérature dont elle est promotrice depuis 2016. Elle tient un blog littéraire :

www.lebloglitterairedecarmen.wordpress.com

 

Titre : Tant de gens espèrent être aimés et beaucoup ne sont que mariés

Auteur : Carmen Toudonou

Date de parution : 26/05/2020

Editeur : Vénus d’Ébène

Nb. de pages : 118 pages

Prix : 2500 francs CFA

 

S. C.

 

 

A lire aussi:

 

LIVRE : Carmen Fifonsi Aboki (CFA) de Carmen Fifamè Toudonou

 

LIVRE : PATRIMOINE Le legs de l’Afrique Noire à la Grèce et la Rome antiques de Marcus Boni Teiga

 

LIVRE: Koutammakou, Lieux sacrés

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *