MALI – Mémorandum du M5-RFP soumis à IBK : La CFR dénonce ‘’des propositions antidémocratiques et anticonstitutionnelles ’’

Une partie de la majorité présidentielle malienne réunie au sein de la Convergence des Forces Républicaines (CFR) désapprouve les propositions de sortie de crises soumises au Président IBK par le M5-RFP et dénonce des propositions contraire à un Etat démocratique et républicain.

 

La Convergence des Forces Républicaine

 

Le camp de la majorité présidentielle a réagi, dans un communiqué, publié deux heures après la publication du mémorandum du M5-RFP.  «  La  CFR a  appris, avec étonnement et grande déception, le contenu de la proposition du M5-RFP lors d’un point de presse tenu ce jour mercredi 1er Juillet 2020 à Bamako », a-t-elle dit.  Avant de dénoncer  énergiquement  ce mémorandum  qu’elle qualifie ‘’ antidémocratique, antirépublicaine et anticonstitutionnelle’’.

«  Elle  n’est ni plus ni moins qu’une tentative déguisée de coup d’État et un appel à la violence, au moment où des négociations sont en perspective, grâce aux efforts de la Communauté Internationale et aux nombreuses médiations nationales »,  a fustigé ce communiqué du CFR,  qui enfonce le clou : « le caractère illégitime et illogique de la proposition du M5-RFP qui n’est fondée ni sur une représentativité issue d’élections, ni sur les lois de la République. »

Ce front radical de la majorité présidentielle exprime sa déception  en dénotant  « un manque de bonne foi » du comité stratégique du M5-RFP qui permettrait ; selon lui, pourtant de faciliter le dialogue.

La CFR  reproche également au M5 de faire  l’amalgame en utilisant le nom du chef de file de l’opposition.   « Le M5 tente cyniquement de créer le M5-RFP en associant la libération de l’Honorable Soumaïla Cissé aux tentatives de déstabilisation, alors que les autorités sont fortement et sincèrement mobilisées pour qu’il retrouve les siens dans les meilleurs délais », regrette les pro-IBK, qui  disent réitérer leur  soutien indéfectible aux institutions de la République du Mali, qu’ils qualifient d’être   « les cibles d’une campagne de dénigrement du M5-RFP. »

En rappelant toujours  son attachement constant à la Constitution du Mali et au dialogue, la CFR a appelé  ses militants à se tenir mobilisés pour barrer la route  à ceux qu’elle décrit comme « des fossoyeurs de la Constitution. »

 

Siaka DIAMOUTENE

 

 

Maliweb.net (Mali)

 

 

A lire aussi:

 

MALI – Rapt de Soumaïla Cissé: la jeunesse Urd promet d’intensifier des actions de grandes envergures jusqu’à sa libération

 

MALI – Assemblée nationale : Six groupes parlementaires mis en place dont un seul de l’opposition

 

MALI – Libération de Soumaïla Cissé: Les jeunes des partis politiques appellent le Gouvernement à «redoubler d’actions»

Commentaires