Année budgétaire 2021 : Le Bénin payera 391 milliards à Dakar au titre du service de la dette

391 milliards de FCFA, c’est la valeur fiduciaire du service de la dette domestique attendue à Dakar au Sénégal chez Adrien Diouf, directeur général de l’Agence Umoa-Titres pour le compte du trésor béninois.

 

Romuald Wadagni, Ministre de l’Economie et des Finances @Présidence du Bénin

 

67 milliards de FCFA de ce montant, soit 17,14% iront dans les caisses des coupons et le reste, soit 324 milliards de FCFA iront au trésor de l’agence pour le remboursement du principal emprunté sur ce marché par l’État du Bénin, apprend-t-on des services de l’AUT.

Selon le document statistique de ce marché des titres publics au titre du trimestre 2 de l’année 2020, 2021 serait l’année de pique des remboursements du Bénin sur un ensemble de 10 ans soit de 2020 à 2030. Par ailleurs, le pays aura à rembourser 370 milliards de FCFA dont 35 milliards de taux d’intérêt et 335 milliards de principal.

En 2022 le Trésor public béninois payera à Dakar 270 milliards pour ses créanciers dont 48 milliards sous forme d’intérêt et 222 milliards en principal. En 2023, le Trésor public payera un peu moins qu’en 2022, soit 254 milliards de FCFA dont 34 en coupon et le reste en principal. Dès 2024, le Trésor public béninois aura de moins en moins d’engagement visa vis du service de la dette sur le marché domestique selon Dakar.

Sur 6 années budgétaires environ, le service de la dette pays va ainsi évoluer en dent de scie. En effet, c’est au cours de cette année que le Bénin pourra souffler un peu avec 67 milliards de remboursement l’an pour reprendre en 2025 avec 176 milliards. Les plus faibles remboursements du trésor béninois seront observés en 2026 ; 2028 et en 2029 où il s’agira pratiquement de payer les intérêts aux créanciers.

 

Par Casimir Kpédjo

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

MAROC – Nouveau coronavirus : La majorité des entreprises craignent un reconfinement

 

COVID-19 : le Gabon perdra 700 milliards de recettes budgétaires en 2020

 

MAROC: Les auto-entrepreneurs dans la tourmente

 

GABON – Diversité des genres : Coup d’envoi du programme Com’Elles

Commentaires