BENIN: Réaction du parti « Les Démocrates » sur les rumeurs concernant son dossier au MISP

Depuis quelques jours, des informations publiées sur les médias sociaux et dans la presse classique, évoquent des insuffisances que le Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique (MISP) auraient relevé dans le dossier d’enregistrement du parti « Les Démocrates ». Face à ces informations persistantes, le parti a réagi ce mardi 26 Août 2020, à travers un communiqué.

 

 

Depuis le 29 juillet 2020 que le parti « Les Démocrates » de l’opposition, a déposé son dossier au MISP, il n’a encore reçu aucune notification du ministère. Selon le communiqué rendu public ce jour, le parti est toujours en attente de la réponse du ministère. C’est donc avec surprise qu’il a appris que le ministère aurait relevé l’absence des lettres de démission dans les dossiers, de certains anciens membres du parti FCBE, désormais membres du parti « Les Démocrates ».

 

A lire aussi : Bénin – Délivrance du récépissé du parti « Les Démocrates: Sacca Lafia pose des conditions

 

S’il est vrai que des militants auraient été incorporés au parti FCBE créé le 12 septembre 2019 sans même qu’ils en soient informés n’y qu’ils n’aient fourni de dossiers y relatifs, il est tout aussi curieux d’observer la grande campagne autour de ces fausses informations jamais démenties par le MISP cité comme auteur desdites informations.

 

 

Communiqué du parti

Le parti estime avoir fourni des dossiers conçus avec grande attention. Toutefois, les responsables dudit parti n’ont pas la prétention d’avoir soumis des dossiers sans reproches. « Les dossiers déposés au MISP ont fait l’objet d’une étude minutieuse des équipes techniques du parti. Toutefois, les éventuelles observations qui pourraient être notifiées seront corrigées », lit-on dans le communiqué.

Les militants appelés au calme…

 

Le parti « Les Démocrates » demande à ses militants de rester sereins face à ces agissements qui tentent de les déstabiliser. Le parti rassure des dispositions techniques prises pour que l’enregistrement administratif de la formation politique se passe dans de bonnes conditions.

 

Cochimau S. Houngbadji 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN/Joël Aïvo à propos du boycott de la présidentielle 2021 : «Renoncer, c’est capituler»

 

BENIN – Dr Nadin A. Tayéwo Kokodé: « On a l’impression que Le président Patrice Talon est un éternel belligérant »

 

BENIN – Présidentielle 2021: Moele-Bénin jette son dévolu sur Patrice Talon

 

BENIN: Un manifeste adressé à Patrice Talon pour la restauration de la démocratie

 

Commentaires