CÔTE D’IVOIRE : Les femmes du RHDP demandent à Ouattara de ne plus s’ingérer dans le dossier du transfèrement de Simone Gbagbo à la cour pénale internationale si….

Mme Anne Ouloto (Directoire),  Kandia Camara ( Directoire), Jeanne Peuhmond (Directrice Exécutive adjointe chargée des femmes), Raymonde Goudou Coffie (conseil politique), Dogo Myss Belmonde (conseil politique), , Ramata Ly-Bakayoko (conseil politique), Odette Ehui Agnero (présidente nationale des femmes du Rhdp) et Aya Virginie Toure (présidente des femmes en charge des associations, ONG et groupements féminins), ont entretenu les femmes du parti sur la cérémonie de 40e jour de l’ex premier ministre Amadou Gon Coulibaly et décrypté l’actualité politique assortie d’une déclaration finale. C’était le mercredi 12 août 2020 à la rue Amadou Gon Coulibaly, précédemment rue Le Pic, Abidjan cocody.

 

Les femmes du RHDP en ordre de bataille pour la victoire du candidat Ouattara. photo: afrikipresse

 

Les femmes du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) avec à leur tête Mme Kandia Camara, secrétaire exécutive du RHDP ont pris tôt ce mercredi d’assaut la rue Lepic, siège du parti.

C’est d’abord la ministre Kandia Camara entourée des autres ministres femmes du parti et présidentes des organisations féminines, qui situe le contexte.

« Après le décès tragique du premier ministre Amadou Gon Coulibaly, nous avons sollicité la candidature du président Alassane Ouattara. Le 6 août dernier il a répondu favorablement à notre demande. Maintenant qu’il est candidat, on fait quoi » a-t-elle interrogé.

C’est en chœur que toutes les femmes du parti ont remercié le président candidat, Alassane Ouattara pour avoir accepté d’être candidat tout en lui garantissant une victoire éclatante au soir du 31 octobre 2020.

Mais les femmes du RHDP ne se sont pas arrêtées là. Commentant l’actualité elles en ont profité pour répondre à Simone Ehivet Gbagbo, ex première dame qui dans son discours à la presse à son domicile le mardi 11 août 2020 a qualifié la candidature de Ouattara d’anti constitutionnelle.

« Les femmes du RHDP tout comme d’imminents juristes voudraient rappeler à toute fin utile que le président du RHDP, Alassane Ouattara est bel et bien éligible au regard de la constitution de la Côte d’Ivoire, promulguée le 8 novembre 2016 et qui institue la troisième république. Il ne s’agit donc pas d’un troisième mandat mais plutôt du premier de la troisième république qu’il envisage (…)  C’est cette même constitution de la troisième République qui permet à Henri Konan Bédié d’être candidat du haut de ses 86 ans contrairement aux dispositions de la deuxième république qui limite l’âge à 75 ans pour tout candidat à l’élection présidentielle (…) Voilà pourquoi les femmes du RHDP s’insurgent contre les propos diffamatoires de Mme Simone Ehivet Gbagbo. Elles s’indignent   contre son discours aux antipodes de la réalité politique en Côte d’Ivoire.

Les femmes du RHDP voudraient lui rappeler que notre pays vient de très loin.

Grâce au président Alassane Ouattara, le pays vit dans un climat apaisé. Ce qui lui a permis d’amorcer une croissance exceptionnelle saluée par tous les partenaires au développement.

Si Mme Simone Ehivet Gbagbo continue d’attiser la flamme de la division, les femmes du RHDP se verront dans l’obligation de demander au président de la république de ne plus s’interposer et de laisser le processus de son transfert à la cour pénale internationale suivre son cours afin qu’elle réponde de ses actes devant cette juridiction internationale qui la réclame depuis 2013 (…) Les femmes du RHDP lancent un appel à la tenue et à la responsabilité de toute la classe politique ivoirienne et l’invite à privilégier les actions de paix et de cohésion » ont-elles fait savoir dans une déclaration finale lue par Mme Kassi Kouassi Joséphine, présidente régionale du Sud-Comoé.

 

Philippe Kouhon

 

Source : http://www.afrikipresse.fr

 

Afriki Presse

 

 

A lire aussi:

 

CÔTE D’IVOIRE – Révision de la liste électorale : des milliers de majeurs sans extraits de naissance

 

COVID-19 : La Banque africaine de développement crée un fonds doté de 10 milliards de dollars.

 

FOOTBALL : Ce qui attend Patrice Beaumelle le nouveau sélectionneur des Éléphants

 

CÔTE D’IVOIRE – Guillaume Soro: «La lutte ne fait que commencer»

Commentaires