CÔTE D’IVOIRE: Ouattara candidat à la présidentielle 2020 pour renforcer les actions de rassemblement et de réconciliation

Le jeudi 6 août 2020, dans son adresse à la nation de la veille de la commémoration de la date anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le président de la République Alassane Ouattara, également président du RHDP, a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, suscitant des réactions de joie chez ses partisans aussi bien dans la capitale, que dans d’autres régions du pays.

 

 

« (…) J’ai décidé de répondre favorablement à l’appel de mes concitoyens, me demandant d’être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Je suis donc candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 (…)

Je peux vous assurer que cette décision mûrement réfléchie est un devoir que j’accepte dans l’intérêt supérieur de la nation, afin de continuer de mettre sans relâche, mon expérience au service de notre pays.

Compte tenu de l’importance que j’accorde à mes engagements dans la parole donnée, cette décision représente un vrai sacrifice pour moi que j’assume pleinement, par amour pour mon pays.

Par cette décision, je veux aussi prendre le temps d’achever de préparer la relève. J’entends également renforcer les actions de rassemblement et de réconciliations de tous nos compatriotes. (…)

J’ai la conviction que nous trouverons au fond de nous-même, de fortes raisons de préserver à tout prix, la paix et la stabilité de notre pays. C’est pour moi, à la fois, une espérance, et une très forte conviction », a expliqué le Chef de l’Etat ivoirien.

Alassane Ouattara a rappelé qu’il était vraiment déterminé à passer le témoin à une nouvelle génération, comme il l’avait promis devant le Congrès réunit le 5 mars 2020, à Yamoussoukro : « J’avais commencé à organiser mon départ. À prendre toutes les dispositions, au plan personnel et au plan politique. J’avais planifié ma vie après la présidence. J’avais envisagé de relancer les activités de mon institut, et de créer la Fondation internationale, Alassane Dramane Ouattara (ADO), dont les locaux sont en cours de finition. J’envisageais ainsi de mettre mon expérience en matière économique et de gouvernance aux services des pays et des institutions qui le souhaiteraient. Et ma décision avait abouti à la désignation le 12 mars 2020, d’un candidat, chef d’équipe de cette nouvelle génération de cadres compétents et dévoués, à même de préserver les acquis de notre pays, en matière de paix et de progrès. Mais comme le dit l’adage, l’homme propose et Dieu dispose ».

 

J-H K

 

Source : http://www.lintelligentdabidjan.info

 

L’intelligent d’Abidjan (Côte d’Ivoire)

 

 

A lire aussi:

 

CÔTE D’IVOIRE – Révision de la liste électorale : des milliers de majeurs sans extraits de naissance

 

COVID-19 : La Banque africaine de développement crée un fonds doté de 10 milliards de dollars.

 

FOOTBALL : Ce qui attend Patrice Beaumelle le nouveau sélectionneur des Éléphants

 

CÔTE D’IVOIRE – Guillaume Soro: «La lutte ne fait que commencer»

Commentaires