GABON – La Santé pharmaceutique : Un outil de 20 milliards de FCFA au service de la relance de l’économie

Le ministre de l’Economie a visité l’usine de la société La Santé Pharmaceutique SA, le 26 août à Nkok. Jean-Marie Ogandaga a pu constater le dispositif de production de médicaments de cette usine qui, selon lui, symbolise la relance de l’économique.

 

Située au sein de la Zerp de Nkok, la société La Santé pharmaceutique a été visitée par le ministre de l’Economie, le 26 août 2020.

 

Située dans la Zone économique à régime privilégié (Zerp) de Nkok, l’usine de la société La Santé Pharmaceutique SA a reçu un visiteur de marque. Le 26 août, le ministre de l’Economie et son collègue de la Promotion des investissements s’y sont rendus pour constater l’opérationnalité du dispositif de production de médicaments.

«L’unité de production de la société La Santé Pharmaceutique est l’illustration concrète de la relance dans laquelle le Gabon est engagé, suite au choc économique lié aux effets de la crise sanitaire de la Covid-19», s’est félicité le ministre de l’Economie. «Notre relance passe par des investissements dans les secteurs à valeur ajoutée et créateurs d’emplois», a indiqué Jean-Marie Ogandaga.

L’entreprise emploie 45 Gabonais qui constituent 70% de ses effectifs. L’usine, qui a nécessité un investissement de près de 20 milliards de francs CFA, a une capacité de production de 1 000 000 comprimés/24 heures, 200 000 gélules/8 heures, 50 000 sirops/8 heures et 20 000 pommades/8 heures. Ces médicaments seront destinés aux marchés local et sous régional.

Dans les prochains jours, La Santé Pharmaceutique lancera sa première production composée d’une variété de 150 médicaments dont des antipaludiques, anti-inflammatoires, antidiabétiques et analgésiques.

 

Par 

 

 

Source: gabonreview.com

 

Gabonreview.com (Gabon)

 

 

A lire aussi:

 

Année budgétaire 2021 : Le Bénin payera 391 milliards à Dakar au titre du service de la dette

 

MAROC – Nouveau coronavirus : La majorité des entreprises craignent un reconfinement

 

COVID-19 : le Gabon perdra 700 milliards de recettes budgétaires en 2020

Commentaires