BENIN: Le CODER annonce la phase 2 de ses actions face au silence de Talon

A l’expiration du délai du 31 Août, accordé au régime du président Patrice Talon, pour sauter le verrou du parrainage à l’élection présidentielle prochaine et pour réviser le code électoral, les personnalités membres du CODER ont organisé, le vendredi dernier via zoom, une conférence de presse au cours de laquelle elles ont annoncé la phase 2 de leurs actions.

 

Célestine Zanou, ancienne DC de Kérékou Ph: La Nation Bénin

 

Un groupe de personnalités a adressé, ce vendredi 24 juillet 2020, un Manifeste au président Patrice Talon et à des institutions du Bénin. Réunies au sein du Collectif pour l’Ordre Démocratique et Républicain au Bénin (Coder-Bénin), ces personnalités ont expliqué l’objectif dudit Manifeste, à travers une visioconférence.

 

A Lire aussi: Bénin: un manifeste adressé à Patrice Talon pour la restauration de la démocratie

 

La restauration de l’ordre démocratique et républicaine. C’est l’objectif principal qui a poussé plusieurs personnalités politiques à s’adresser au Chef de l’Etat et à d’autres corps constitués. Selon Célestine Zanou, l’action du Coder-Bénin, est une démarche citoyenne, dont le seul souci est de restaurer le label « Bénin » en terme de démocratie.

Le chef de l’Etat et les institutions de la République concernés par les exigences du manifeste qui se résume pour ainsi dire à la restauration de la démocratie par l’organisation d’une élection présidentielle ouverte grâce à la suppression du parrainage et à la révision du code électoral, disposaient jusqu’au 31 Août pour donner suite au manifeste.

A l’expiration de cette date, le Collectif pour l’Ordre Démocratique et Républicain au Bénin, en abrégé CODER, a fait le vendredi 4 Septembre via zoom une conférence de presse pour annoncer la mise en œuvre, dans les jours à venir, de la phase 2 de leurs actions.

 

Vers l’organisation d’un symposium…

 

Selon Célestine Zanou, l’une des personnalités du CODER, le silence du président Patrice Talon face au manifeste du CODER est aussi une réponse.

 

« Solennellement nous venons dire au peuple béninois que le principal destinataire du manifeste qu’est le président de la République a ooposé à notre noble démarche citoyenne, un mutisme. Mais le silence du président de la République est également une réponse » a indiqué indiqué l’ex directrice de cabinet de Mathieu Kérékou

 

A en croire Célestine Zanou, cette réponse du chef de l’Etat n’entache en rien la marche vers l’atteinte des objectifs que le CODER s’est fixés. L’objectif principal, rappelle-t-elle, est l’organisation des assises, d’une convention citoyenne.

Selon elle, le CODER, suite au mutisme du chef de l’Etat, entre ainsi dans la phase 2 des activités. Cette deuxième phase du plan d’action de CODER, selon les personnalités membres de ce regroupement, sera fait de sensibilisation, de mobilisation et sera couronnée par un symposium qui sera organisé courant les mois de Septembre-Octobre 2020.

Selon Arsène Tchakoun, membre du CODER, ce symposium sera un plaidoyer pour la tenue de cette assise ou convention nationale, qui, d’après les membres du CODER, est la seule issue pour éviter au pays un bain de sang ou des confrontations sanglantes inutiles.

Pour ce membre du CODER, le silence du pouvoir ne fait que renforcer la détermination des membres du CODER pour les actions à venir. Précisons que la date de l’organisation du symposium n’est pas encore connue du public.

 

 

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: « Dans sept mois, je promets de rendre aux Béninois, le Bénin qui faisait notre fierté » Joël Aïvo

 

BENIN: Réaction du parti « Les Démocrates » sur les rumeurs concernant son dossier au MISP

 

BENIN/Joël Aïvo à propos du boycott de la présidentielle 2021 : «Renoncer, c’est capituler»

 

BENIN – Dr Nadin A. Tayéwo Kokodé: « On a l’impression que Le président Patrice Talon est un éternel belligérant »

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *