CÔTE D’IVOIRE: A 21 jours du scrutin présidentiel Bédié appelle l’Onu au secours pour dissoudre la Cei (meeting désobéissance civile opposition)

L’ex président ivoirien Henri Konan Bédié (PDCI-RDA) a appelé le samedi 10 octobre au stade Félix Houphouët-Boigny lors d’un meeting qui a réuni une quarantaine de partis de l’opposition ivoirienne, à la mise en place « d’un organe électoral véritablement indépendant et crédible avant l’élection présidentielle prévue le 31 octobre 2020».

 

 

Entre 15000 et 20000 personnes se sont rassemblées ce samedi 10 octobre 2020 au stade de football Félix Houphouët-Boigny (35 000 places) d’Abidjan-Plateau dans le cadre du meeting qui a réuni une quarantaine de partis, groupements et associations de soutien à l’opposition ivoirienne.

Bouclant la série d’une dizaine d’interventions, le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié a appelé à la mise en place d’un organe électoral véritablement indépendant et crédible avant l’élection présidentielle prévue le 31 octobre, avec une invitation expresse du secrétaire général de l’ONU.

« Face à la menace d’agression perceptible des tenants du pouvoir contre les personnalités de l’opposition et l’incapacité de la CEI ( commission électorale indépendante, ndlr) d’organiser un scrutin présidentiel juste, crédible et transparente, je demande ici solennellement au Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, de se saisir du dossier ivoirien pour la mise en place d’un organe électoral véritablement indépendant et crédible avant l’élection présidentielle prévue le 31 octobre. Chers Ivoiriens, chers ivoiriennes, en mouvement pour une désobéissance civile réussie ! Pour une Côte d’Ivoire totalement libérée !  Vive la Côte d’Ivoire ! Je vous remercie », a lancé l’ex chef de l’état, Henri Konan Bédié(1993-1999) érigé en chef de l’opposition depuis qu’il a rompu il y a deux ans avec le Président ivoirien Alassane Ouattara.

Ce meeting organisé, un mois après le mot d’ordre de désobéissance civile (une formule préférée à la place du boycott de la présidentielle) lancé par Henri Konan Bédié n’a pas précisé les nouvelles modalités d’action concrète pour y aboutir.

« Au meeting au stade, Henri Konan Bédié et Pascal AffiNguessan n’ont pas dit qu’ils ne se présenteront pas aux élections », retient un observateur face aux interrogations suscitées par l’appel du candidat Bédié et sa prise en compte de la date du 31 octobre 2020.

Cette année, ce sont 7.397.413 électeurs qui seront appelés aux urnes pour élire le prochain président de la Côte d’Ivoire. Sont en lice, Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié, Pascal Affi Nguessan et Kouadio Konan Bertin. La distribution des cartes d’électeurs est prévue du 14 octobre 2020 au 20 octobre 2020.

 

Philippe Kouhon

 

 

Source : http://www.afrikipresse.fr

 

Afriki Presse

 

 

A lire aussi:

 

CÔTE D’IVOIRE: Ouattara assure que le processus électoral est irréversible lors d’un échange avec des rois et chefs traditionnels

 

CÔTE D’IVOIRE – Présidentielle 2020 : 4 sur 44 dossiers recevables et validés, réaction de Bédié et Soro (Côte d’ivoire, conseil constitutionnel)

 

CÔTE D’IVOIRE – Révision de la liste électorale : des milliers de majeurs sans extraits de naissance

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *