NIGER: Le 21 février, le peuple nigérien confirmera son choix

Zakaria Abdourahaman

Notre pays, le Niger force l’admiration. Quand un peuple est sur la voie de sa maturité démocratique et politique, il avance, rien ni personne ne peut le dévier et encore moins le bloquer. C’est un peuple qui a décidé de devenir véritablement maître de son destin. Il ne succombe ni à la démagogie ni au populisme des extrêmes. Le peuple nigérien est dans cette logique, il est déterminé à faire le choix de celui qui a un vrai programme politique, celui qui va le servir et non celui qui va se servir de lui pour se servir.

Les Nigériennes et les Nigériens ont vite compris que le tâtonnement et l’improvisation ne peuvent pas faire leur bonheur. C’est pourquoi, ils ont besoin d’un Président comme Issoufou Mahamadou, un visionnaire, un patriote qui a un programme politique cohérent et ambitieux. En le portant deux fois consécutivement à la magistrature suprême, le peuple nigérien a prouvé qu’il sait opérer le bon choix.

Le 27 décembre 2020, les Nigériennes et les Nigériens sont sortis pour jouir de leur droit de vote et accomplir leur devoir civique. ils se sont librement et souverainement prononcés. Les résultats sont connus et acceptés de tous. Chaque formation politique connaît son poids et son envergure. Le choix du peuple nigérien a été pertinent. Chaque parti et chaque candidat a eu le score qu’il mérite. C’est un peuple qui a montré à la face du monde qu’il est épris de paix et de stabilité. Un peuple qui est conscient du renforcement de son bien vivre ensemble. Comme tout peuple, il veut continuer inexorablement sa marche vers son développement économique et social.

Le 21 février 2021, les Nigériennes et les Nigériens sortiront pour un second tour. Ils décideront de qui de Mohamed Bazoum du PNDS-TARAYYA ou de Mahamane Ousmane du RDR-TCHANGI sera le successeur de Issoufou Mahamadou. Il va sans dire que comme au premier tour, des alliances vont se nouer. Dans la configuration politique actuelle, la plupart des leaders des partis politiques ont toujours fait la preuve de leur sursaut patriotique. Au moment décisif, ils écoutent nos concitoyens et répondent à leurs aspirations. Une fois encore, pour se déterminer, ils se baseront certainement sur le triptyque paix, stabilité, sécurité comme gage du développement de notre pays. A ce niveau, le choix est clair. C’est Mohamed Bazoum qui incarne la certitude et la garantie pour consolider les acquis et donner à notre pays la chance d’avancer pour son rayonnement dans le concert des nations.

Dans tout ce processus, en dernière analyse, le peuple souverain est incontestablement le décideur. Avant de trancher, les Nigériennes et les Nigériens jugeront de la pertinence de chaque alliance. Ils examineront ses motivations, ses fondements, ses forces, ses faiblesses et ses limites objectives en relation avec les intérêts supérieurs de la nation. S’il y a une chose qui leur servira de boussole, c’est la préservation d’un Niger paisible, stable et sécurisé.

Un Niger qui fera face aux défis de son développement économique et social dans une Afrique véritablement intégrée qui sera au centre de la mondialisation. Cette fois-ci encore, les Nigériens ont rendez-vous avec l’Histoire et il n’y a pas de doute qu’ils répondront présents et voteront massivement pour Mohamed Bazoum, le candidat de l’espoir.

 

Zakaria Abdourahaman

 

 

A lire aussi:

 

 

Comprendre la folie psychologique des mandats successifs

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *