Marcus Boni Teiga

Fondateur

Marcus Boni Teiga

Journaliste depuis une trentaine d’années et fondateur de Courrier des Afriques, Marcus Boni Teiga est aussi l’un des antiquisants et meilleurs spécialistes des études nubiennes. Il est l’auteur de plusieurs essais historiques notamment : La Nubie et la Migration Kissira, Patrimoine – Le legs de l’Afrique Noire à la Grèce et la Rome antiques, L’Egypte antique et la Vallée du Nil – L’histoire cachée de l’origine négro-africaine des Egyptiens anciens parus aux Editions Complicités à Paris, respectivement en 2020, en 2019, et en 2018.

Son premier roman intitulé Le fantôme de Cotonou paru aux Editions Nei/Ceda à Abidjan en Côte d’Ivoire a été Prix de l’édition 2016 au Salon international du livre d’Abidjan (SILA) et parmi les cinq finalistes du Prix Ivoire pour la littérature africaine d’expression francophone, édition 2016.

Co-auteur en 2012 de Journalisme 2.0 nouvelles formes journalistiquesnouvelles compétences à La Documentation française à Paris, il a collaboré à de nombreuses publications panafricaines et internationales. Lauréat en journalisme de la Fondation Reuter en 1994 et Reuters Fellow au Centre d’études des médias de l’Université Michel de Montaigne de Bordeaux 3, Marcus Boni Teiga a reçu aussi en octobre 2014 à Bruxelles en Belgique le Prix International Imhotep pour l’ensemble de son oeuvre sur la Nubie Antique.